PRÉVENTION

partager sur Google+

partager sur Facebook

Actualité

Campagne de sensibilisation

Affiche campagne chantier

CHANTIER ? RALENTISSEZ!

Avec le retour du printemps, de nombreux chantiers sont à nouveau effectués sur le réseau routier wallon. Maxime PREVOT, Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, ainsi que la SOFICO, ont décidé de consacrer la campagne de prévention routière du mois de mai à la sécurité aux abords des chantiers et plus particulièrement au danger que représente une vitesse excessive des usagers à leurs abords.

D'après les résultats d'une récente étude réalisée par l'AWSR sur l'acceptabilité sociale des dépassements de la vitesse, les chantiers routiers sont le type de configuration routière où les excès de vitesse seraient les moins tolérés. 28% des Wallons estiment que dépasser la limitation de vitesse de 1km/h sur un chantier routier, c'est déjà « rouler trop vite ». Près de 60% des Wallons ne tolèrent pas un dépassement de plus de 5km/h de la vitesse autorisée.

Pourtant, chaque semaine, environ 800 infractions sont enregistrées par les LIDAR, ces radars semi-fixes, placés à hauteur des chantiers, pour inciter les usagers à lever le pied et à respecter les limitations de vitesse, primordiales pour la sécurité de tous.

Chaque semaine, sur les autoroutes belges, deux camions absorbeurs de chocs, qui accompagnent les chantiers mobiles, sont endommagés suite à un accident de circulation.

On recense chaque année, en moyenne, sur les autoroutes wallonnes, 3 décès et 111 blessés suite à des accidents survenus à hauteur de chantiers (75 accidents).

Le but de cette campagne est de sensibiliser les usagers de la route au danger que représente tout excès de vitesse pour eux-mêmes, mais également pour les autres usagers, ainsi que pour les ouvriers qui sont actifs au sein des chantiers.

Cette année, un ouvrier du Service Public de Wallonie, Daniel THEUNISSEN, prête son visage à la campagne de sécurité routière de la SOFICO. Pour cet ouvrier qui travaille depuis plus de 20 ans sur les autoroutes de Wallonie, participer à cette action de sensibilisation était une évidence : « En 20 ans de carrière, j'ai été moi-même victime d'accidents impliquant des véhicules lorsque je travaillais sur chantiers. Il est essentiel de rappeler aux usagers qu'une vitesse excessive nous met tous en danger : usagers de la route, comme ouvriers. »

Diminuer sa vitesse permet d'anticiper toute modification de la configuration de la route (déviation, rétrécissement ou suppression de bande), de conserver un trafic fluide et de protéger également les agents qui travaillent. Ils sont parfois particulièrement proches de la circulation et ne sont pas toujours forcément visibles. Même lorsqu'il est inoccupé, un chantier reste une zone dangereuse pour les usagers.

Les affiches de cette campagne de sécurité routière de la SOFICO fleuriront sur les 300 panneaux qui bordent les autoroutes wallonnes et les nationales stratégiques pendant tout le mois de mai (début de l'affichage vendredi 29 avril).




Toutes les actualités