ARMES

partager sur Google+

partager sur Facebook

Actualité

Détention illégale d'armes à feu : l'intéressé risque jusqu'à 5 ans de prison !

L'actualité de la matière des armes

Ce fait divers (paru sur le site de La Meuse) est l'occasion de rappeler qu'on ne plaisante pas quant à la détention d'armes à feu. Détenir une arme soumise à autorisation, sans disposer des documents requis peut entraîner une peine allant jusqu'à 5 ans de prison et 25 000 € d'amendes.




« Wanze: des armes retrouvées chez un homme de 61 ans, qui était soupçonné de trafic


Cet habitant de Wanze a eu la mauvaise surprise de recevoir la visite de la police, le 12 février 2014. Des bruits couraient comme quoi ils revendaient des armes de guerre… Chez lui, la police n'a pas trouvé de trace d'un trafic mais a, par contre, mis la main sur une belle panoplie d'armes. Carabines, revolver, pistolet, fusil, silencieux, chargeurs et munitions diverses… Il en avait un coffre bien rempli !


« Pourquoi posséder autant d'armes », l'a interpellé le juge du tribunal correctionnel, auquel il faisait face, ce mercredi, pour "détention illégale" d'armes. « Bah, vous savez, je vis à la campagne. Cela fait trente ans que j'ai ces armes chez moi. Cela faisait au moins quinze ans que je n'avais pas ouvert ce coffre. Et puis, parfois, j'en utilisais pour chasser les pies du jardin, ou les taupes… », explique-t-il. D'après Janos, la majorité de ces armes sont si rouillées qu'elles ne fonctionnent plus. Il ignorait qu'elles nécessitaient un permis ou, du moins, ne s'en était jamais posé la question.

Janos risque tout de même 6 mois de prison, car il n'a plus droit au sursis, suite à de vieux antécédents qui remontent à plus de 30 ans. Il sera fixé sur son sort le 18 novembre. »

La règle est que dès qu'on souhaite acquérir une arme à feu, on doit s'adresser au service des armes du Gouverneur lequel est toujours à disposition pour fournir toute information utile en la matière. A défaut, on risque d'être poursuivi pour détention illégale avec toutes les conséquences administratives et pénales que cela peut entraîner.




Toutes les actualités