LE GOUVERNEUR

partager sur Google+

partager sur Facebook

Actualité

Recrutement de receveurs régionaux

©service communication gouverneur

Les Gouverneurs des 5 provinces Wallonnes organisent un examen de recrutement de RECEVEURS RÉGIONAUX, Niveau 1, d'expression française en vue de constituer une réserve de recrutements (valable pour les 5 provinces wallonnes) et de pourvoir à des postes vacants.

Les dispositions légales en la matière, notamment l'arrêté royal du 2 avril 1979 et les arrêtés ministériels du 16 juillet 1979 relatifs à la nomination et au recrutement des receveurs régionaux, le Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation de la Wallonie (art. L1124-21 et suivants) ainsi que les lois coordonnées du 18 juillet 1966 sur l'emploi des langues en matière administrative sont d'application.

Conditions de nomination à l'emploi de receveur régional

1) être ressortissant d'un Etat membre de l'Union européenne
2) jouir des droits civils et politiques
3) être de conduite irréprochable (fournir un extrait de casier judiciaire)
4) satisfaire, le cas échéant, aux lois sur la milice et aux lois portant le statut des objecteurs de conscience
5) le jour de l'entrée au stage, être âgé(e) de 24 ans au moins
6) posséder les aptitudes physiques requises pour l'exercice de la fonction
7) réussir l'examen de recrutement devant le jury prévu à cet effet.

Condition de participation à l'examen   (recevabilité des candidatures) :

Peuvent participer à l'examen les candidats qui sont titulaires d'un diplôme ou d'un certificat d'études pris en considération pour le recrutement dans les emplois de niveau 1 dans les administrations de l'Etat (diplôme universitaire ou assimilé).
Sont aussi admis à l'examen les agents de l'Etat, des Communautés, des Régions, des Provinces, des Communes, des Agglomérations et Fédérations de communes et des Centres publics d'Action sociale qui réunissent les conditions suivantes :
1) compter une ancienneté de niveau de six ans au moins dans un grade de niveau 2 ou être titulaire d'un grade au moins équivalent à celui de chef de bureau administratif (rang 10)
2) être porteur du diplôme ou certificat délivré à l'issue d'une session complète de sciences administratives.

Rôle du receveur régional (Profil de compétence - voir CDLD)

Les receveurs régionaux dépendent du Gouverneur de province qui les affecte à différentes recettes (Communes/ CPAS / Zone de police).

Dans chacune de ces recettes, sous l'autorité du collège/bureau permanent, le receveur est conseiller financier et budgétaire de la Commune/du CPAS. Il se voit ainsi, notamment, confier les missions :

  • d'effectuer les recettes de la Commune/du CPAS ;
  • d'acquitter sur mandats les dépenses ordonnancées par l'exécutif ;
  • de remettre un avis de légalité écrit préalable et motivé ;
  • sur tout projet de décision du conseil communal ou du collège ayant une incidence financière ou budgétaire supérieure à 22.000 euros : il s'agit, dans ce cas d'un avis obligatoirement sollicité ;
  • sur tout projet de décision du conseil communal ou du collège communal ayant une incidence financière ou budgétaire inférieure à 22.000 euros : dans cette tranche financière, il s'agit d'un avis que peut rendre le directeur financier, d'initiative ;
  • en dehors de toute considération de niveau d'incidence financière, l'avis du directeur financier peut toujours être sollicité par l'auteur de l'acte.

Rémunération annuelle : 37.050,00 € à 52.650,00 € à l'indice 138.01 (arrêté du Gouvernement Wallon du 02/09/2010), les allocations réglementaires non comprises.

Comment s'inscrire à l'examen ?

Les demandes de participation doivent parvenir pour le7 mai 2018 au plus tardsous pli affranchi et recommandé, le cachet de la Poste faisant foi à :

Monsieur le Gouverneur de la province de Namur
(Examen de Receveur régional)
Place Saint-Aubain, 2
5000 NAMUR

Les documents suivants doivent accompagner votre candidature pour ce poste :

  • votre C.V (devant mentionner les nom, prénom, lieu et date de naissance, adresse complète, le numéro de téléphone privé et le cas échéant professionnel, ainsi que l'adresse e-mail) ;
  • une lettre de motivation ;
  • une copie de votre carte d'identité ;
  • une copie de votre diplôme ou certificat requis pour la participation à l'examen et, le cas échéant, des attestations concernant l'appartenance à un Service public, mentionnant les anciennetés requises.

Examen – programme des épreuves

L'examen comporte trois épreuves :

Une épreuve écrite (conférence)

Permet de juger des capacités de rédaction, de compréhension et de synthèse des candidat(e)s, consistant en une synthèse accompagnée de commentaires critiques d'un exposé (conférence) de niveau universitaire, traitant d'un sujet d'intérêt général du niveau de l'enseignement universitaire.

Durée de l'épreuve – 4 heures

Sur 40 points

Il faut 50 pour cent pour réussir.

Une épreuve orale

Epreuve de conversation : entretien portant sur toute question susceptible de faire apprécier la maturité et le caractère des candidats.
Permet d'apprécier de la maturité du candidat et de l'adéquation du profil du candidat à la fonction. L'épreuve consiste en un entretien de 20 minutes.

Sur 20 points

Il faut 50 pour cent pour réussir

Epreuve écrite sur les matières

Permet d'apprécier les connaissances minimales requises des candidat(e)s dans les matières suivantes :

Matières générales :

  • Droit constitutionnel. (20 points)
  • Droit administratif. (20 points)
  • Économie politique. (10 points)
  • Droit civil. (10 points)

Matières spécifiques

  • Comptabilité communale (20 points)
  • Fiscalité communale (20 points)

L'épreuve a une durée de 6 heures.

Pour réussir cette épreuve, il faut obtenir 50 % au moins dans chacune des matières et 60 % pour l'ensemble de cette épreuve.

Pour réussir l'examen, il faut obtenir 60 % au total.

L'ensemble des épreuves se déroulera à Namur (le lieu précis sera indiqué dans la convocation).

Le calendrier des épreuves a été déterminé par le jury comme suit :

  • Épreuve écrite de conférence le 18 mai 2018
  • Epreuve écrite sur les matières le 9 juin 2018
  • Epreuve orale de maturité le 27 ou 29 juin 2018

Renseignement complémentaire

Tout renseignement complémentaire concernant l'examen ainsi que le programme détaillé de celui-ci, peut être demandé au Gouvernement provincial de Namur :

Par mail, à Madame Marie Muselle, Commissaire d'arrondissement (marie.muselle@province.namur.be)

Par téléphone ou par mail à Mme Marie-Thérèse Blanpain (tél. 081/256 810) (marie-therese.blanpain@province.namur.be)




Toutes les actualités



Dernières actualités

Session d’information Bulgarie : Inscrivez-vous

La Bulgarie, une économie en pleine croissance ! Une opportunité pour votre entreprise ?


Mis en ligne le 08-03-2018 | Lire la suite »