PRÉVENTION

partager sur Google+

partager sur Facebook

Actualité

Départs en vacances: plus de 8 Belges sur 10 s'arrêtent en chemin pour se reposer

image ibsr

En juillet et août, la fatigue responsable d'un accident sur 3 sur autoroute

Lors de longs trajets, 82% des Belges déclarent s'arrêter en cours de route pour se reposer. C'est nettement plus que les conducteurs d'autres pays européens. Par contre, les conducteurs belges ne s'arrêtent en moyenne qu'après 2h54 de route alors qu'il est conseillé de s'arrêter toutes les 2 heures pour garder de bons réflexes. Ces chiffres sont issus d'une nouvelle étude de la Fondation Vinci Autoroutes dans 11 pays européens. A quelques jours du début des vacances, l'IBSR donne par ailleurs quelques conseils afin que le trajet se passe sans encombres.

Se reposer, coutume belge
Plus de 8 Belges sur 10 (81%) déclarent aller coucher plus tard ou se lever plus tôt que d'habitude lors du départ en vacances. C'est plus que nos voisins néerlandais (71%) et allemands (78%). Par contre, les Belges sont extrêmement friands de la sieste: 82% s'arrêtent pour la faire contre 56% en moyenne dans les autres pays européens. C'est indéniablement un bon point puisqu'en juillet et en août, la fatigue est responsable d'un accident sur 3 sur les autoroutes françaises. Seul hic: les conducteurs belges ne s'arrêtent en moyenne qu'après 2h54. Ils roulent donc plus longtemps que recommandé. Les Néerlandais et les Français sont légèrement plus disciplinés (arrête après 2h48). Par contre, les Allemands roulent quasi une heure en plus (3h42) avant de faire une pause.

Quelques conseils pour un trajet sans encombres
Pneus: 1 accident sur 5 dû au sous-gonflage d'un pneu
Avant de partir, vérifiez le niveau des liquides et, surtout, l'usure et la pression des pneus. Sur les autoroutes françaises, un accident mortel sur 5 en juillet et août a pour cause un éclatement de pneu dû à un sous-gonflage. C'est pourquoi, quand votre véhicule est chargé, il vaut mieux augmenter légèrement la pression des pneus par rapport au gonflage habituel.

Bagages: pas d'objet volant dans la voiture
Une règle d'or est de placer les objets les plus lourds le plus bas possible (donc, de préférence dans le fond du coffre plutôt que sur le toit). Si, malgré tout, vous transportez des objets sur le toit, assurez-vous que le chargement est solidement arrimé.

Evitez de laisser des objets non arrimés dans l'habitacle: en cas de choc, ils se transformeront en projectiles extrêmement dangereux. Une expérience a montré qu'un simple thermos (de 2 kg) déposé sur la plage arrière devient, en cas de freinage brusque à 80 km/h, une masse de près de 57 kg se déplaçant à environ 25 km/h. S'il percute un occupant, les chances de survie de ce dernier sont minimes.

4 fois plus d'accidents dans les 100 derniers kilomètres
Il est indispensable de partir après s'être bien reposé et de s'arrêter au moins une fois toutes les deux heures. Ne faites pas l'impasse sur une halte sous prétexte que vous êtes bientôt arrivé: il se passe 4 fois plus d'accidents dans les 100 derniers kilomètres. Si possible, évitez de rouler pendant les heures les plus délicates, à savoir entre 14h et 16h et entre 2h et 6h du matin. A titre d'exemple, le risque d'assoupissement est 3 fois plus élevé à 16 h qu'à 10 h. En cas de coup de pompe, faites une sieste de 15 ou 20 minutes maximum, c'est le seul remède efficace.

Lorsque vous vous arrêtez sur une aire de repos, faites particulièrement attention aux enfants: certaines voitures y roulent encore à plus de 50 km/h. Ne les laissez pas jouer ni courir aux endroits non appropriés.

Relax dès le départ
Karin Genoe, Administrateur Délégué de l'IBSR: "les vacances commencent dès que vous montez dans la voiture ! Evitez de vous fixer une heure impérative d'arrivée: en roulant relax, le trajet passera plus vite. N'oubliez surtout pas les règles de base: ceinture pour tous les occupants, y compris ceux qui dorment, respect des limitations de vitesse, distance de sécurité et, bien entendu, pas d'alcool". Si vous êtes bloqué dans les embouteillages, ne vous énervez pas: une crise de colère peut gâcher vos vacances. Considérez les autres conducteurs comme des compagnons d'infortune plutôt que comme des concurrents ou des ennemis.

Quelques règles "particulières" en Europe
Certaines règles de circulation diffèrent parfois d'un pays à l'autre. Ainsi, en France, il est interdit de porter tout système de type oreillettes pour écouter de la musique ou téléphoner (amende = 135 euros). En théorie, il est obligatoire d'avoir un éthylotest jetable dans l'habitacle, mais aucune sanction n'est donnée aux conducteurs qui n'en ont pas ! Attention, la politique de contrôles est particulièrement dynamique en France. L'an dernier, en juillet et en août, près de 125.000 Belges ont été flashés sur les routes de l'Hexagone, soit 2000 par jour !

Utile aussi à savoir: les avertisseurs de radars sont interdits en Suisse, Irlande, Slovaquie et Turquie.

Si vous emportez des vélos, sachez qu'en Espagne et en Italie, ils doivent être signalés par un panneau rouge et blanc lorsqu'ils sont attachés à l'arrière du véhicule. Par contre, au Portugal, il est strictement interdit de les transporter à l'arrière de la voiture: ils doivent absolument être placés sur le toit.

Vous passez vos vacances en Suisse ? Vous devez non seulement avoir un triangle de danger, mais celui-ci doit en outre être à portée de main du conducteur. En dehors des agglomérations, le conducteur doit klaxonner avant de s'engager dans un virage serré et dépourvu de visibilité.

Enfin, quelques règles insolites:

  • A Chypre, il est totalement interdit de manger et boire au volant; même de l'eau.
  • En Italie, les chiens doivent… porter une ceinture de sécurité.
  • En Allemagne, le véhicule est considéré comme un espace privé où l'on peut faire ce que l'on veut, y compris conduire dans le plus simple appareil. Toutefois, il est fortement recommandé de porter des chaussures; sinon, l'assurance n'interviendra pas. Par ailleurs, il faut impérativement se rhabiller avant de quitter son véhicule, sous peine d'être verbalisé.
  • En Croatie, les conducteurs de moins de 24 ans doivent rouler 10 km/h moins vite que la limitation (ex.: 40 km/h au lieu de 50 en agglomération).
  • En Espagne, il est permis de rouler 20 km/h au-dessus de la limitation lors d'un dépassement sur une route à une seule bande dans chaque sens de circulation.  

Pour vous renseigner sur les règles en vigueur dans les pays que vous visitez, surfez sur http://ec.europa.eu/transport/road_safety/going_abroad/index_fr.htm#. Il est également possible de télécharger l'application "Aller à l'étranger" qui donne un aperçu des principales règles pays par pays. On y trouve aussi quelques jeux à faire pendant le trajet.




Toutes les actualités