SÉCURITÉ

partager sur Google+

partager sur Facebook

Actualité

Interdiction temporaire de stationnement de nuit des camions sur l’aire de Bettincourt (Waremme)

Aire de Bettincourt via Google Street view

16 juin 2018

Prolongement de l'interdiction temporaire de stationnement de nuit des camions sur l'aire de Bettincourt (Waremme) – E40 en direction de Bruxelles

Interdiction de stationnement

L'interdiction de stationnement pour les camions de plus de 3,5 tonnes sur l''aire de stationnement de Bettincourt sur l'autoroute E40, à hauteur de Waremme, en direction de Bruxelles est prolongée du 16 juin au 16 juillet, entre 20h00 et 7h00. .

La mesure ne concerne pas les autocars et véhicules légers. La station-service reste accessible, jour et nuit, tant aux poids-lourds qu'aux autres véhicules durant toute la période concernée.

Pour permettre aux chauffeurs de poids-lourds de faire leurs pauses, le Gouverneur précise que les autres aires de la province de Liège demeurent ouvertes.

Une réponse à une situation saisonnière

En 2017, l'aire de Bettincourt avait été fermée de fin juillet à fin octobre suite à des faits liés à la problématique migratoire. Le phénomène s'était éteint avec l'arrivée de l'hiver. Il est établi que des personnes migrantes campent et transitent sur le site ou à proximité, dans des conditions insalubres et dégradantes. L'interdiction de stationnement était déjà appliquée depuis un mois et rencontrait les objectifs.

Cette décision a été prise en concertation avec la Police locale et fédérale, l'office des étrangers, le Service public de Wallonie et la SOFICO. Tous constatent leur incapacité, en termes de moyens matériels et humains, à assurer leurs missions de base tout en prenant en charge des migrants.

L'objectif du Gouverneur est de garantir la sécurité de tous, notamment en permettant aux services d'intervention d'exercer leurs missions.

Information, suivi et évaluation

Toutes les mesures ont été prises afin que le citoyen et les chauffeurs de poids lourds soient parfaitement informés de cette mesure et puissent prendre leurs dispositions. Les autres aires de la province de Liège demeurent ouvertes et aucun problème n'a été observé concernant la disponibilité d'aires de repos en suffisance.

Le Gouverneur est conscient qu'il ne s'agit pas là d'une mesure structurelle. Le gardiennage n'est pas l'option privilégiée par le SPW. Les parties prenantes étudient des solutions alternatives à la fermeture et la situation est évaluée régulièrement.




Toutes les actualités