SÉCURITÉ

partager sur Google+

partager sur Facebook

Actualité

Publication de la DG Centre de crise - Suivi des attaques de Bruxelles

SPF Intérieur

La priorité est donnée aux victimes et à leurs proches

Gestion de crise

Suite aux deux attentats perpétrés à l'aéroport de Bruxelles-Airport et à la station de métro de Maelbeek, toutes les autorités et services concernés se sont réunis au Centre de crise afin de prendre ensemble des mesures de sécurité rapides et adaptées. La priorité a été et est toujours le soutien apporté aux victimes et à leurs proches ainsi que la sécurité de chacun.

La première attention est bien entendu le suivi des victimes et le soutien à leurs proches. Il est recommandé aux personnes concernées de prendre contact avec le 1771. Des membres des services médicaux et psychosociaux sont présents derrière ce numéro pour prendre en charge ces appels.

Information concernant les victimes

Un lieu central de prise en charge des proches de victimes est ouvert dès 14H à l'hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek (NOH). Les personnes inquiètes sont invitées à se rendre à l'hôpital NOH où elles seront accueillies par des représentants des services médicaux, de police et de la Défense ainsi que des autorités judiciaires compétentes.

Les membres du Disaster Victim Identification team (DVI) font leur possible pour réaliser rapidement une identification de toutes les victimes. Il est compréhensible que les proches veulent recevoir rapidement des certitudes et que certains se demandent pourquoi il faut autant de temps pour avoir des confirmations. Le DVI travaille selon des règles internationales dont l'une prévoit que l'identification doit être sûre à 100%. C'est pourquoi le DVI ne travaille pas uniquement sur une comparaison visuelle, mais aussi sur des bases scientifiques, comme entre autres, les empreintes digitales et l'ADN comparés à des informations récoltées sur des bijoux ou des vêtements. Il est impérative de ne commettre aucune erreur.

Niveau de menace

L'OCAM a déterminé le niveau de menace à 4 pour l'ensemble du pays. Le niveau 4 signifie que la menace est toujours réelle et que chacun doit rester vigilant. Il s'agit d'un niveau exceptionnel qui conduit à des mesures exceptionnelles. Ces mesures sont prises en fonction de l'évaluation de l'OCAM qui sont différentes de celles prises de novembre dernier. La raison pour laquelle les mesures ont été prises ne peuvent pas être divulguées en détail afin de ne pas entraver le déroulement de l'enquête. Le niveau 4 exige le plus haut niveau d'alerte. Cependant nous devons essayer de retrouver une vie normale (ou la plus normale possible).

En raison de cette évaluation, les mesures suivantes ont été mises en place:

  • Mesures de sécurité au niveau des aéroports, du port d'Anvers,…et différents lieux stratégiques
  • Les transports publics à Bruxelles ont également repris progressivement avec des mesures de sécurité renforcés : gares ouvertes (excepté Schuman), transport en surface, métro limité,…
  • Le trafic aérien à Brussel Airport reste fermé jusqu'à nouvel ordre
  • La présence de services de police et de militaires est également renforcée sur certains lieux stratégiques

Continuez à suivre les informations

Le Centre de crise et l'ensemble de ses partenaires continueront à suivre l'évolution de la situation dans les prochaines heures afin d'adapter et de communiquer le cas échéant les mesures de sécurité.

Le numéro d'appel 1771 (ou +32 78 15 17 71 de l'étranger) est accessible de 8h à 22h.

Suivez également les sites web, comptes Twitter et Facebook du Centre de Crise pour une information continue de la situation.




Toutes les actualités