SÉCURITÉ

partager sur Google+

partager sur Facebook

Actualité

Sur la route des vacances, j'oublie tout… sauf la sécurité.

IBSR

Rappel des règles de sécurité par l'IBSR.

Plusieurs centaines de milliers de Belges prennent chaque année leur voiture pour partir en vacances. Cette migration estivale n'est évidemment pas sans danger. Pour que tout se passe le mieux possible, voici quelques conseils pratiques ainsi que certaines règles en vigueur à l'étranger.

On ne prend pas la route pour un périple de 1000 km ou plus comme on le fait pour aller travailler le matin ! Voici quelques conseils pratiques qu'il est important de respecter.

Préparation du trajet

De nos jours, préparer son trajet, c'est avant tout régler correctement son GPS et se renseigner sur les particularités de la réglementation des pays visités (voir ci-dessous). C'est aussi tenir compte de la météo: il vaut parfois mieux différer son départ d'une demi-journée que de rouler sous les orages ! N'oubliez pas non plus de tenir compte des prévisions de trafic. En partant un jour plus tôt et en morcelant votre trajet pour éviter les jours de plus grosse affluence, vous réduisez la fatigue du conducteur et vous pouvez en profiter pour faire un peu de tourisme. Surtout, ne vous fixez pas une heure impérative d'arrivée: les vacances commencent dès que vous montez dans la voiture ! Enfin, prévoyez des jeux ou des activités pour les enfants et à boire en suffisance en cas de fortes chaleurs.

Préparation du véhicule

Attention aux pneus
Avant de partir, vérifiez le niveau des liquides, le réglage des rétroviseurs et des appuie-têtes et, surtout, l'usure et la pression des pneus. Sur les autoroutes françaises, un accident mortel sur 5 en juillet et août a pour cause un éclatement de pneu dû à un sous-gonflage. C'est pourquoi, quand votre véhicule est chargé, il vaut mieux augmenter légèrement la pression des pneus par rapport au gonflage habituel.

Bagages
Une règle d'or est de placer les objets les plus lourds le plus bas possible (donc, de préférence dans le fond du coffre plutôt que sur le toit). Si, malgré tout, vous transportez des objets sur le toit, assurez-vous que le chargement est solidement arrimé.

Evitez de laisser des objets non arrimés dans l'habitacle: en cas de choc, ils se transformeront en projectiles extrêmement dangereux. Une expérience a montré qu'un simple thermos (de 2 kg) déposé sur la plage arrière devient, en cas de freinage brusque à 80 km/h, une masse de près de 57 kg se déplaçant à environ 25 km/h. S'il percute un occupant, les chances de survie de ce dernier sont minimes.

Le conducteur

Fatigue
La fatigue est l'ennemi n° 1 du vacancier: en juillet et août, elle serait responsable d'un accident sur 3 sur autoroute. Il est donc indispensable de partir après s'être bien reposé et de s'arrêter au moins une fois toutes les deux heures. Ne faites pas l'impasse sur une halte sous prétexte que vous êtes bientôt arrivé: il se passe 4 fois plus d'accidents dans les 100 derniers kilomètres. Lorsque vous vous arrêtez sur une aire de repos, faites particulièrement attention aux enfants: certaines voitures y roulent encore à plus de 50 km/h. Ne les laissez pas jouer ni courir aux endroits non appropriés.

Si possible, évitez de rouler pendant les heures les plus délicates, à savoir entre 14 et 16 heures et entre 2 heures et 6 heures du matin. A titre d'exemple, le risque d'assoupissement est 3 fois plus élevé à 16 heures qu'à 10 heures. En cas de coup de pompe, faites une sieste de 15 ou 20 minutes maximum, c'est le seul remède efficace.

Respect des règles
En roulant relax, le trajet passera plus vite. N'oubliez surtout pas les règles de base: ceinture pour tout le monde (même ceux qui dorment !), limitations de vitesse (rien ne sert de les dépasser, le gain de temps sera dérisoire), distance de sécurité et, bien entendu, pas d'alcool.

Courtoisie
Si vous êtes bloqué dans les embouteillages, ne vous énervez pas: une crise de colère peut gâcher vos vacances. Considérez les autres conducteurs comme des compagnons d'infortune plutôt que comme des concurrents ou des ennemis.

Attention aux règles "particulières" en vigueur à l'étranger
En France, il sera interdit de porter tout système de type écouteurs, oreillette, casque… pour écouter de la musique ou téléphoner à partir du 1er juillet 2015. Une amende de 135 euros est prévue pour les contrevenants. Par contre, il n'est plus obligatoire d'avoir un éthylotest jetable dans l'habitacle. Attention, la politique de contrôles est particulièrement dynamique en France. Plus de 4200 radars sont déployés et les services de police disposent d'autres moyens qu'en Belgique (notamment des jumelles "laser"). Mieux vaut donc respecter scrupuleusement les limitations de vitesse !

Au Luxembourg, le système de la tirette est d'application comme en Belgique. S'ils sont tolérés, les écrans des systèmes de GPS doivent être placés le plus près possible du bord du pare-brise afin de ne pas gêner le champ de vision du conducteur. En Suisse, dans certaines zones (ex : passages à niveau) ou lorsque la signalisation le précise, il est obligatoire d'éteindre son moteur aux feux rouges. En Autriche, le feu vert clignotant indique que le signal va passer au rouge, ce qui permet aux véhicules proches des feux de passer; les autres doivent se préparer à s'arrêter. Le feu jaune accompagnant le feu rouge allumé signifie que la phase verte est imminente.

Pour vous renseigner sur les règles en vigueur dans les pays étrangers que vous visitez, surfez sur le site suivant:
http://ec.europa.eu/transport/road_safety/going_abroad/index_fr.htm#.
Il est également possible de télécharger une application appelée "Aller à l'étranger" qui donne non seulement un aperçu des principales règles pays par pays, mais comprend aussi quelques jeux à faire pendant le trajet.

Personne de contact:

Benoit GODART (porte-parole de l'IBSR):                       02/244.15.34 ou 0476/24.67.20.




Toutes les actualités