ARMES

partager sur Google+

partager sur Facebook

Actualité

Le transport des armes à feu

©Service Communication Gouverneur

Les particuliers pratiquant le tir sportif peuvent également transporter les armes s'ils respectent les prescriptions en matière de sécurité, ce entre leur domicile et leur résidence, ou entre leur domicile ou leur seconde résidence et le stand de tir, ou entre leur domicile ou seconde résidence et une personne agréée.
Au cours du transport, les armes à feu doivent être non chargées et placées dans un coffret fermé à clé ou avoir la détente verrouillée ou être équipées d'un dispositif de sécurité équivalent.

En outre, chaque particulier qui transporte une arme soumise à autorisation (c'est-à-dire uniquement en cas de transport routier dans un véhicule) doit toujours respecter les prescriptions suivantes :

1° l'arme est non chargée et les magasins transportés sont vides ;

2° l'arme est rendue inopérante par un dispositif de verrouillage sécuritaire ou par l'enlèvement d'une pièce essentielle à son fonctionnement ;

3° l'arme est transportée à l'abri des regards, hors de portée, dans une valise ou un étui approprié(e) et fermé(e) à clé ;

4° les munitions sont transportées dans un emballage sûr et dans une valise ou un étui approprié(e) et fermé(e) à clé ;

5° si le transport s'effectue en voiture, les valises ou les étuis contenant l'arme et les munitions sont transporté(e)s dans le coffre du véhicule fermé à clé. Les véhicules qui ne sont pas équipés d'un coffre séparé pouvant être fermé à clé doivent être fermés à clé dans leur ensemble et les armes et munitions doivent y être enfermées de manière invisible

6° le véhicule ne reste pas sans surveillance lorsqu'il contient des armes.

Parfois, les armes sont également transportées par vélo, bus ou train. Les règles en matière de transport doivent alors s'appliquer mutatis mutandis.




Toutes les actualités