PRÉVENTION

Coopération transfrontalière

L'Eurégio Meuse-Rhin est une structure de collaboration transfrontalière comprenant la province de Liège, la Communauté germanophone, la province du Limbourg belge, le sud de la province du Limbourg néerlandais et la région d'Aachen.

L'Euregio Meuse-Rhin (EMR) a été fondée en 1974.

L'EMR est né comme groupe de travail au départ. C'est un des plus anciens partenariats de coopération transfrontalière.

Les membres de l'Euregio Meuse-Rhin sont les cinq régions suivantes :

  • le Sud de la Province du Limbourg (Pays-Bas)
  • la Province du Limbourg (Belgique)
  • la Province de Liège (Belgique)
  • le Zweckverband Region Aachen (Allemagne)
  • la Communauté germanophone (Belgique)

L'EMR c'est : une population de près de 4 millions de personnes, trois langues (français, allemand, néerlandais), cinq grandes villes font partie de l'EMR : Liège, Hasselt, Maastricht, Heerlen et Aix-la-Chapelle.

La coopération porte sur des thèmes tels que :

- Économie et innovation

- Marché de l'emploi, enseignement et formation

- Culture et tourisme

- Soins de santé

- Sécurité

- Mobilité et infrastructures

- Développement durable

- …

L'EMR est dirigée par un Comité directeur au sein duquel le Gouverneur et le Député provincial-Président représente la province de Liège. Le Bureau se charge de la gestion journalière. Chaque région partenaire délègue un collaborateur à temps partiel, affecté au Bureau. Chaque région partenaire a aussi la coordination de deux politiques spécifiques. Pour la province de Liège, c'est la culture et la sécurité.

EMRIC

EMRIC est l'acronyme de Euregio Meuse-Rhin Intervention en cas de Crise. Il s'agit d'un accord de coopération entre services de secours et d'intervention.

Dans une région comptant plusieurs frontières comme l'Euregio Meuse-Rhin, l'éventualité de rendre plus vite sur les lieux d'un incident que le service provenant du pays de la victime est très plausible. En cas de crise, chaque seconde compte. C'est pourquoi dans ces zones, la collaboration transfrontalière revêt une importance capitale.

EMR-Eyes

Le projet Emrod (Eurégio Meuse-Rhin Observatoire de la délinquance) est né d'une initiative de la commission provinciale liégeoise de prévention de la criminalité, présidée par le Gouverneur.

La problématique des drogues douces et notamment la modification de la législation en matière d'accès aux coffee-shops aux Pays-Bas a été une priorité du projet. Emrod avait pour mission de fournir une contribution dans l'analyse des conséquences de cette modification pour la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne, membres de l'Eurégio Meuse-Rhin. Il a été financé par Interreg.

Avec le temps, les besoins ont changé et d'autres besoins et dynamiques sont apparus.

EMR-Eyes a pour objectif d'améliorer les processus de collaboration, de détection, de signalement, de coordination, de vigilance, d'échange de formation et d'informations autour des drogues et assuétudes mais aussi des priorités de prévention et de sécurité suivantes :

- Radicalisme

- Cyber-criminalité

- Vols habitations

- Sécurité routière

Logo Euregio